La Dépendance Affective


La dépendance affective peut être définie comme un besoin de l’affection des autres jusqu’à même négliger sa propre personne. C’est aussi un manque de confiance en soi ou un effacement évident face au partenaire amoureux , la dépendance affective est le fait de ne plus vivre pour soi mais pour l’autre en s’effaçant totalement face à son partenaire.

La dépendance affective désigne également un phénomène d’incapacité psychologique à vivre par et pour soi-même , elle doté de peu de confiance en soit. Les dépendants affectives souffrent de ce manque dans tous les domaines de leur vie que ce soit au niveau amical, amoureux, familial , social ou même professionnel.

Ils ont une forte tendance à s’effacer devant leur partenaire ces personnes cherchent constamment l’approbation de leurs compagnons, elles souffrent cependant d’une peur maladive de l’abandont ce qui pèse beaucoup sur leurs relations en amitié ou en amour. La dépendance affective est un frein à des relations saines tout comme en amour.

Ce sentiment en amitié donne généralement lieu à une jalousie maladive, car le dépendant est très possessif vis-à-vis des personnes auxquelles il tient. Le dépendant se sentira donc non seulement en compétition avec l’ami qu’il admire, avec lui-même, mais aussi avec les personnes qui les entourent. Il est impossible d’aboutir à une relation saine et stable dans ces conditions : le dépendant sera éternellement insatisfait.

La dépendance affective peut se traduire par différents signes d’intensité variable selon les individus tel que la peur d’abandon, les jalousies excessives, l’incapacité à prendre des décisions, l’anxiété et la dépression (surtout lors des ruptures) et aussi le manque d’estime de soi.

Généralement les personnes souffrant de dépendance affective ont manqué d’amour et d’attention pendant leur enfance .Cela est du a cause d’une dysfonction du milieu familial , mais elle peut également être provoquée par un traumatisme comme l’intimidation à l’école, les harcelements.

Cependant une fois adulte le sentiment de ne pas mériter d’affection demeure en provoquant un manque de confiance en soi ainsi qu’une peur constante de perte ou solitude . Les personnes en couple ayant cette dependance auront une angoisse permanente d’être quittés, que l’autre cesse de les aimer. Le manque d’estime de soi est souvent à l’origine de la dépendance affective il peut se traduire par un sentiment d’inutilité, d’échec, par un manque de confiance en soi et par des relations déséquilibrées. Les états anxieux, le repli sur soi, la dévalorisation sont alors symptomatiques du manque d’estime de soi.

La personne dépendante affective tente de reproduire inconsciemment une relation insatisfaisante de son enfance, ce qui l’amène invariablement à vivre des relations douloureuses. Malgré qu’elle éprouve de la souffrance et de la frustration dans sa relation, puisque ses besoins affectifs ne sont pas comblés, elle éprouve de la difficulté à rompre et à se détacher de son partenaire ou de certaines personnes de son entourage.

En effet Lorsque vous êtes amoureux, vous ressentez de nombreuses émotions, parfois très fortes. Il est normal d’être attentif à l’autre, de ressentir de l’empathie et des sensations parfois inexpliquées. En revanche, le dépendant affectif en amour vit constamment des émotions intenses. Être dépendant de quelqu’un ne relève pas de l’amour. Pour pouvoir faire la différence entre les deux, il est essentiel de réaliser une petite analyse de la relation que vous vivez et d’identifier point par point si vos comportements ou ceux de votre partenaire correspondent à des actes d’amour désintéressés ou bien d’une situation de dépendance émotionnelle. L’amour est un sentiment magnifique.

Il est normal que la personne que vous aimez soit réellement une priorité de vie. Il est également possible de voir votre partenaire comme l’un des fondements de votre existence. Mais l’amour sain se construit sur le désir de partager quelque chose avec l’autre et non dans l’unique but de combler une carence affective. C’est en ce sens, que l’amour et la dépendance affective se différencient.

Lorsque vous êtes dépendant affectif, votre vie tourne autour de votre conjoint : votre partenaire n’est pas un pilier mais le seul et unique pilier de votre existence. Il ne fait pas partie de votre aventure, il est l’aventure. Votre vie n’a de sens qu’auprès de lui et à travers lui, c’est là toute la différence avec une relation saine. Vous ne vivez que pour lui, pour elle. le dépendant affectif a besoin de la présence de l’autre en permanence c’est à dire Lorsque vous êtes amoureux, vous essayez de profiter au maximum de votre partenaire. Vous souhaitez construire de nombreux souvenirs et découvrir l’autre sous tous ses aspects.

Il est également normal de souffrir du manque de présence physique si de longues semaines vous éloignent de votre cher et tendre. Or dans le cas de la dépendance affective chez l’homme, l’éloignement physique est une épreuve insupportable. Il est possible qu’un éloignement, même temporaire, soit inenvisageable à vos yeux. En ce sens, vous pouvez par exemple modifier totalement vos projets de vie pour faire en sorte que ces derniers correspondent à ceux de votre partenaire.

Lutter contre la dépendance affective est un processus de développement personnel dont il faut poser les fondements. Il faut commencer par reconnaître sa dépendance et l’accepter. Dès lors, un travail de reconstruction personnelle peut commencer.

Pour combattre la dépendance affective , il faut trouver ce qui te rend dépendant à l’autre. Tu ne dois pas chercher à la compenser ou la combler par une autre personne ou par une relation amoureuse. Tout s’arrêtera quand tu apprendras à te suffir à toi-même. Tu sortiras de ta dépendance quand tu mettras le doigt sur tes zones d’ombres, quand tu prendras conscience de tes manques, de tes faiblesses, de tes souffrances et de tes peurs.

Pour arriver à sortir de la dépendance affective et vivre une relation saine et durable, tu dois d’abord faire un travail de confiance en soi pour apprendre à t’aimer. On ne peut pas aimer l’autre de manière saine si on ne s’aime pas soi-même. S’aimer suffisamment et se concentrer sur soi.

Enfin il serait plus judicieux d’essayer d’éviter au maximum ce genre de relation en plongeant dans de nouveaux passe-temps, en protégeant ses sentiments, en s’assurant d’avoir un système d’appui etc…